Dans un entrepôt typique, la préparation des commandes est l'opération la plus manuelle, la plus laborieuse et la plus coûteuse. Cela peut représenter jusqu'à 60 % des coûts d'exploitation de l'entrepôt. Les entreprises ont tendance à se concentrer d'abord sur ce domaine car toute amélioration peut avoir un impact positif sur l'expérience de leurs clients (pensez aux délais de transaction et de livraison, aux erreurs de sélection des produits et aux bris).

Si vous choisissez toujours les bons produits et les bonnes quantités, pour le bon client, au bon moment, dans les bonnes conditions et au meilleur coût possible, alors félicitations et continuez votre bon travail!

Dans la préparation sur papier, il n'est pas rare de voir des erreurs dues à l'omission d'articles, au choix d'articles erronés ou à un mauvais décompte des quantités. N'importe quel système SGE sain peut offrir des solutions qui réduisent ou éliminent ces erreurs. JDA/RedPrairie SGE va plus loin et offre une variété d'options de préparation de commandes qui peuvent améliorer considérablement la productivité. Ces options sont flexibles et peuvent fonctionner immédiatement. Cependant, si elles sont configurées et personnalisées de manière optimale, ces solutions de préparation de commandes donneront de meilleurs résultats.

Il est bien connu que le temps de déplacement constitue le facteur le plus important du temps de traitement des commandes (il peut aller jusqu'à 50%). Cela dépend en partie de facteurs difficiles à modifier tels que la disposition du bâtiment, les rayonnages existants et l'équipement (crics à palettes, chariots, etc.). L'objectif devrait donc être d'améliorer le temps de parcours en améliorant les stratégies de préparation. D'après mon expérience, je peux vous donner les conseils suivants:

  • Fiez-vous aux vérifications du système:Concevez des procédures standards de manière à vérifier presque toutes les étapes du processus de préparation des commandes. Vous pourrez les alléger plus tard si nécessaire. Par exemple, utilisez les drapeaux de vérification de préparation de commande de la zone pour que l'utilisateur scanne et vérifie, la quantité, l'article, etc. Le décompte à rebours ou le décompte proche de zéro peut également être utilisé pour compter le stock restant dans un emplacement en ligne avec la préparation de commandes.

  • Touchez les articles une seule fois: Concentrez-vous sur la prévention des erreurs pendant la préparation des commandes et vous n'aurez plus besoin de reconditionnement ou de vérification d'expédition. Les stocks triés devraient être transportés dans des camions qui ne sont touchés que par les cueilleurs. Ramassez également dans les boîtes d'expédition plutôt que dans un bac.

  • Utiliserz des boîtes pré-étiquetées:Avec des modifications, nous pouvons permettre au système de ré-étiquetage de générer le numéro de boîte pendant la préparation des lots.

  • Recherchez des groupes similaires:Si vous souhaitez que la préparation de commandes sur plusieurs lignes via un chemin de préparation court devienne la norme et non l'exception, alors analysez comment les clients passent leurs commandes pour grouper vos articles. Cela peut prendre du temps, mais peut être très gratifiant, car cela réduit en fin de compte la distance de transport, votre ennemi #1 de préparation de commandes.

  • Choisissez d'abord votre plus petite unité de mesure:Vous ne voulez pas que vos caisses pleines, faciles à choisir, attendent après vos sélections qui prennent beaucoup de temps. Que les plus petites sélections mènent vers les plus grandes sélections.

  • Envisagez d'utiliser la préparation de commandes groupées en bloc au lieu de la préparation de commandes groupées:Le premier permet de numériser un lot de boîtes (tout comme le regroupement de commandes) mais de se rendre à chaque endroit distinct du lot exactement une fois. Lorsque vous ramassez à un endroit, vous scannez la quantité totale nécessaire pour toutes les boîtes en une seule fois au lieu d'avoir à scanner chaque sélection individuellement. Ceci est disponible dans JDA/RedPrairie SGE 2004.2 et plus.

  • Envisagez utiliser la cueillette en bloc (nouveau en 2012.1):Ceci permet de prélever des unités de mesure plus élevées, ce qui permet d'exécuter plusieurs commandes avec un seul prélèvement. Cela permet non seulement de libérer de la main-d'œuvre en combinant la demande de plusieurs expéditions en une seule prise et de réduire la distance de déplacement, mais aussi de réduire le nombre de réapprovisionnements à la face même de la préparation.

  • Envisagez utiliser « Pick Stealing » (introduit en 2008.1):L'inventaire nouvellement reçu peut parfois représenter une source alternative pour les sélections qui n'ont pas encore commencées. Les prélèvements provenant de l'entreposage intérieur pourraient alors être redirigés vers la source à partir de celle au lieu de la zone de réception. Si la zone de réception est adjacente à la destination des collectes, cette redirection réduira le mouvement des produits et améliorera donc l'efficacité opérationnelle. Gardez à l'esprit que le transbordement a la priorité sur le « pick stealing », étant donné que le premier est pré-planifié et que le second est un processus ad hoc.

Si vous avez aimé cet article tiré d’un blog, je vous recommande de télécharger notre guide gratuit « Top 5 Secrets to Maximizing Your JDA SGE Performance ». Vous pouvez y accéder en cliquant sur le lien ci-dessous.

Download White Paper

Continue de lire

Analyse des données de la chaîne d’approvisionnement : Nous ne le faisons pas bien – Partie 2

Alex Wakefield
mai 04, 2019

Lire la suite show link

Hébergement ou non

Kevin Light
avril 14, 2014

Lire la suite show link

Configuration de votre système SGE JDA/RedPrairie : Une astuce pour gagner du temps

Abdullah Alkeilani
janvier 15, 2014

Lire la suite show link